Comment la réalité virtuelle peut jouer sur votre cerveau

On a beau tout dire, en dépit du fait que la réalité virtuelle séduit et fascine, elle a ses revers. Il est vrai qu’il faut des fois voir le monde autrement et être submergé de fortes sensations, mais il n’en reste pas moins que toute cette folie agit de façon inéluctable sur notre cerveau. Dans cet article, découvrez comment la technologie de la réalité virtuelle peut jouer sur le cerveau.

Les images quasi réelles de la réalité virtuelle affectent le cerveau

Avec votre casque, vous êtes carrément absent du monde physique, plongé dans un univers virtuel où tout semble vrai. Dans cet univers, vous n’êtes pas qu’un simple spectateur, bien au contraire vous vivez avec intensité chaque moment. Qu’il s’agisse d’un film ou d’un jeu vidéo, vous êtes immergé au coeur de toutes les actions. Parfois, les les images nettes et claires que vous recevez affectent directement le cerveau. Comment cela se produit-il ?

La réponse est bien simple. En effet, le casque de réalité virtuelle que vous portez est équipé de lunettes. Ces lunettes contiennent des lentilles qui correspondent à chaque œil. De ce fait, on voit clairement qu’une relation entre le cerveau et les yeux est établie. Du coup toute image intense chargée d’émotions reçu par les yeux agit inéluctablement sur le cerveau. Or, le constat établi est que les nombreux films suivis contiennent des scènes choquantes, sensibles et parfois affreuses, comme c’est le cas avec les films d’horreur, les fils de combats ou de guerre, etc. Toutes ces images ne sont pas forcément bien pour le cerveau, surtout quand on sait le lien étroit qui existe entre lui et les yeux.

A la longue, tout cela affecte la psychologie, et quand cette phase arrive, elle peut être dramatique. Il suffit juste de voir des personnes crier, pleurer, perdre leur sang froid, bref devenir exclave de leur émotions pour comprendre. L’abus de la VR peut même conduire à des troubles de personnalités et autres troubles psychiques. Certains confondent même le monde virtuel et le monde réel et tombent dans la paranoïa. En dehors des malaises comme la nausée, les maux tête que peuvent provoquer la VR, sachez qu’elle peut affecter le cerveau au point de conduire à une dépression.

 

Revenir sur la home par ici