Comment fonctionne un aérographe ?

Grande ou petite surface, l’aérographe rend la peinture amusante et passionnante. C’est un outil qui rend l’initiation à la peinture très agréable. Vous n’avez pas besoin de toucher au support et il est très simple d’utilisation. Si vous voulez tout savoir sur le fonctionnement d’un aérographe, cet article est pour vous.

artiste aerographe

Modèles et composants de l’aérographe

Deux modèles d’aérographe se distinguent sur le marché :

  • L’aérographe « simple action » qui permet de contrôler l’air comprimé.
  • L’aérographe « double action » qui contrôle à la fois l’air et la peinture.

Comprenez que le fonctionnement de l’aérographe varie selon le type du modèle. En plus du modèle, il est important de connaître le rôle des principaux composants de l’aérographe.

  • La gâchette : gère la quantité de peinture à appliquer au support.
  • Le médium ou la peinture : est le produit à utiliser (huile, couleur, encre).
  • Le compresseur : assure la production de l’air comprimé pour la diffusion du médium
  • Les buses et les aiguilles : jouent sur la finesse et la taille des traits.

Principe de fonctionnement de l’aérographe

Malgré la diversité des marques d’aérographe existant, leur mode de fonctionnement demeure le même.

Le maniement de la gâchette

Peindre avec un aérographe est synonyme de savoir manier la gâchette du pistolet. Il s’utilise parfois avec des pochoirs pour Scrapbooking. Même un débutant peut le faire, ce n’est rien de sorcier. Avec un modèle à double action de l’appareil, vous pouvez contrôler non seulement le débit d’air avec une pression verticale, mais aussi la quantité de peinture diffuser sur le support en faisant une pression horizontale vers l’arrière.

Préparation du médium

Il existe différents types de médium comme : l’encre, la peinture acrylique et le colorant alimentaire. Certains peignent sur des gâteaux alors que d’autres se concentrent sur des carrosseries, il utilisent dont différents types de peintures.

L’encre ou le colorant sont très simples à utiliser. Il suffit de les verser directement dans le réservoir du pistolet à peinture. La peinture acrylique par contre a besoin d’être diluée pour l’obtention d’une bonne teinte. Cela facilite la pulvérisation de la peinture. Pour éviter les mauvaises surprises, utilisez des pots neufs.

Procédez à des réglages avant chaque application. Faites par exemple, des tests de jet pour régler le débit de diffusion de la peinture sur le support. Ensuite, nettoyer le pistolet après chaque utilisation pour éviter que la peinture sèche à l’intérieur de l’appareil.

Compresseur et buse

Le compresseur est la source de l’air comprimé qui projette la peinture. Sans lui, le pistolet ne peut en aucun cas diffuser le médium. Ce qui veut dire que l’aérographe sans un compresseur ne vous sert à rien.

La buse qui est aussi un élément important de la chaîne participe également à la pulvérisation de la peinture. Elle est semblable à un tube qui sert à réguler la sortie de la peinture et de l’air.

L’aérographe s’emploie à des fins diverses, comme : la coloration de tableaux, de meubles, de verres, de voitures. Ainsi, l’utilisateur se doit de choisir la peinture qui s’adapte au type de support utilisé. De même, tous les composants de l’aérographe ne sont d’aucune importance sans le médium. Il faut donc s’assurer de son existence et s’approvisionner s’il y a un manque.