Comment faire pour construire sa cave à vin ?

Si vous êtes amateur de vin, vous savez donc qu’un vin se bonifie avec le temps. Mais il n’y a pas que le temps qui lui donne ce goût exquis. La conservation aussi et c’est la raison pour laquelle les férus de ce millésime optent pour une cave à vin.

Si vous avez un jour caressé le rêve d’avoir chez vous votre cave à vin fait maison, sachez que c’est possible. Nous allons vous donner les conseils nécessaires pour la construire. Vous pourrez ainsi conserver votre élixir dans les meilleures conditions qui soient.

Construire une cave à vin nécessite de suivre à la lettre certaines règles sans quoi, vous risquez de détériorer la qualité de votre vin.

Article à voir

Le choix de l’espace

L’élément essentiel pour réussir la construction de votre cave à vin est le choix d’un bon emplacement. L’idéal est qu’il soit sous terre. Cela évite que votre boisson soit exposée à la lumière et ne subisse une oxydation. De plus, la température est plus facile à gérer quand votre cave est enfouie. De plus, il faut une certaine obscurité pour que votre vin vieillisse dans de bonnes conditions.

Il vous faudra également éviter d’entreposer tout et n’importe quoi dans votre cave puisque ce n’est pas un débarras. Le vin respire à travers son bouchon. Lorsque vous entreposez de l’essence, des fruits ou légumes en fermentation, l’odeur est donc aspirée par le vin. Ce qui naturellement altère le goût et la qualité de ce dernier.

Par ailleurs, la température ambiante de votre cave joue un très grand rôle dans la conservation du vin. Une température trop haute entraîne d’un côté un dessèchement du bouchon. Ce dernier s’atrophie et laisse évaporer le contenu de votre bouteille. Le vin vieillit plus vite et perd donc toute sa qualité.

D’un autre côté, une température trop basse entraîne des dépôts. La boisson n’a donc plus la texture espérée. La température idéale pour une conservation de vin est comprise entre 11 et 14 °C. Il est donc impératif de trouver un emplacement qui répond parfaitement à ces normes.

Un guide est disponible pour trouver la meilleure cave a vin

L’isolement

C’est un point crucial pour la construction de votre cave à vin personnel. Il est impératif d’éviter tout type de vibrations. Cela fera bouger le liquide dans son contenant. Évitez donc d’avoir une machine à laver ou un électroménager à proximité si vous voulez parfaitement conserver votre élixir.

De plus, le taux d’humidité de l’endroit doit être compris entre 50 et 80 %, la présence d’une grande humidité est susceptible de créer de la moisissure sur les bouchons des bouteilles. Optez pour un revêtement de planches en bois pour vos murs (ceux en béton favorisent la présence d’humidité). Vous pouvez également utiliser de la peinture anti-moisissures. En ce qui concerne le sol, un revêtement imperméable et solide est de rigueur. Vous pouvez utiliser du marbre ou de la céramique ou toute autre matière possédant les caractéristiques requises.

Dossier cuisine : Barbecue à gaz vs barbecue électrique : que choisir ?

Décoration et rangement

Un peu comme un appartement la décoration d’une cave à vin est importante, surtout si vous envisagez y inviter des amis pour profiter de votre collection. Optez pour une décoration légère et des luminaires LED. Elles sont à faible consommation et produisent aussi moins de chaleur. Toutefois, évitez de les orienter sur vos bouteilles.

Quant au rangement, il vous facilite l’accès à votre vin. Classez les bouteilles selon vos goûts, mais l’idéal serait de les disposer de sorte à avoir à portée de mains les bouteilles qui peuvent être consommées dans l’immédiat. Les autres peuvent rester dans le fond et prendre le temps de vieillir.

De plus, vous devez les ranger dans une position horizontale avec une légère séparation entre chaque bouteille. La plupart des gens les alignent sur support de bois conçus à cet effet. Il faudra par contre les retourner au quart de tour par moment pour éviter les dépôts.

Construire sa cave à vin n’est pas sorcier. Beaucoup pensent que c’est un projet onéreux et fatigant, ce qui n’est pas tout à fait le cas. Vous pouvez adapter votre sous-sol ou une autre pièce à cet effet. Le plus important est de respecter les directives qui permettront à votre vin de vieillir dans les meilleures conditions. Elles sont détaillées plus haut, lancez-vous donc.