Comment faire du wakeboard ?

Sport d’été très en vogue, la pratique du wakeboard relève beaucoup plus de la distraction, de la recherche du sensationnel, que de la compétition. Très prisé des vacanciers, l’intérêt de ce sport de glisse ne cesse de croître. Avec des principes de jeu simples et faciles à assimiler, faire du wakeboard ne nécessite aucunement une grande expérience. Si vous aussi vous comptez vous essayer à la pratique du wakeboard, voici quelques instructions pour réussir votre baptême.

Qu’est-ce que le wakeboard ?

Issu de la contraction des mots anglais « wake » signifiant « sillage » et « board » signifiant « planche », le wakeboard est un sport nautique qui se pratique sur des plans d’eau aussi bien naturels qu’artificiels. Apparu au début des années 1980 en Nouvelle-Zélande, le wakeboard est une discipline combinant plusieurs aspects techniques que l’on retrouve notamment au niveau des autres sports comparables comme le surf et le snowboard.

Ce sport de glisse se pratique à l’aide d’une planche de type surf ou skate. Le pratiquant appelé « wakeboarder » est relié à un bateau ou à un téléski par un palonnier. Le but premier de la pratique de ce sport repose sur la recherche des sensations qu’il procure. Dans la pratique, le wakeboard a une grande similitude avec le ski nautique, un autre sport de glisse pratiqué sur des plans d’eau avec lequel il est très souvent confondu.

Découvrez la pratique du wakeboard sur une célèbre rivière Française.

Les indispensables pour la pratique du wakeboard 

La pratique de tout sport requiert des équipements spécifiques. Ainsi, le wakeboard ne déroge pas à cette règle. Si vous en êtes à vos débuts, retenez que la pratique du wakeboard requiert une planche, un palonnier, et un bateau. Contrairement au ski nautique, où vous devriez utiliser des skis, le wakeboard vous impose une planche. Le choix des planches s’explique par le fait qu’elles assurent plus de portance que leurs cousins skis.

Chaque planche dispose de deux chausses pour les pieds, un peu comme au skateboard. En général, une planche mesure entre 130 et 148 centimètres de long et jusqu’à 45 centimètres de large. Elle est munie d’ailerons disponibles en différentes tailles. En fonction de la forme, de la composition et de la structure, les chausses quant à elles permettent d’accroître votre confort ainsi que votre précision. En ce qui concerne le bateau, les modèles les plus utilisés sont ceux disposant d’un moteur V-Drive.

Si vous voulez un conseil, moi personnellement j’ai acheté ça.

Les mouvements et b.a.-ba du wakeboard

Nous vous les déclinerons ici en trois étapes. La première consiste à apprendre à sortir de l’eau. Pour vous y prendre, vous devez garder vos genoux contre votre poitrine. Il est toutefois capital que vous mainteniez votre palonnier à hauteur de votre hanche. Lorsque vous ressentirez la corde assez tendue, vous devez vous lever en prenant appui sur votre jambe arrière. Détendez progressivement vos bras et laissez-vous tracter le long du parcours.

Dans le même thème, découvrez où sortir en ski nautique.

La deuxième étape consiste à apprendre à tourner. Une fois sortie de l’eau, appuyez sur la pointe de vos pieds pour faire un tour à droite ou sur vos talons pour un tour à gauche. Pour finir, la troisième vise à apprendre à sauter. Pour cela, penchez-vous en arrière en pliant les genoux. Réalisez de haut en bas un mouvement avec les bras tendus. Au moment d’opérer votre saut, ramenez vos bras vers le bassin. Une fois ces mouvements maîtrisés, vous pourrez profiter à cœur joie de vos parties.