Comment choisir un sondeur pour la pêche en Mer ?

La pêche en mer est une activité qui nécessite une certaine connaissance et une certaine expérience. Pour faciliter les choses, on peut se faire aider par des sondeurs de pêche. Cependant, le sondeur de pêche doit être choisi en fonction de certains critères. Par exemple,² les sondeurs d’eau douce n’ont pas les mêmes caractéristiques que les sondeurs d’eau salée. Voici pour vous les critères sur lesquels vous devez vous baser pour acheter votre sondeur de pêche pour la mer.

Taille et couleur de l’écran

La taille de l’écran doit compter lorsque vous achetez votre sondeur de pêche. Plus la taille de l’écran sera grande, mieux vous observerez les images que l’écran vous présentera. Aussi, vérifiez le nombre de pixels à l’horizontale et la verticale. Plus le nombre de pixels est grand, plus vous observez les détails de l’image durant plus longtemps.

Vous trouverez sur le marché, des écrans de couleurs, et des écrans en blancs et en noir. Les écrans de couleur vous seront plus avantageux, car ils vous permettront de bien observer les détails de l’image. Aussi, vous aurez à choisir entre des écrans tactiles et des écrans non tactiles accompagnés de touches et de boutons. Les écrans tactiles sont assez faciles à utiliser.

A visualiser : https://www.youtube.com/watch?v=fiHMP7R2s9U

Connectivité

Parmi les sondeurs disponibles sur le marché, il y en a qui sont dotés de GPS. Cela est un avantage, car cela vous aide à vous retrouver lorsque vous vous perdez ou lorsque votre GPS d’origine ne fonctionne plus. Le GPS est un atout à ne pas négliger. Cependant, tous les sondeurs de pêche n’en sont pas dotés.

Fréquence de la sonde

La fréquence est un critère assez important dans le choix de votre sondeur de pêche. C’est une caractéristique propre à la sonde. Généralement, les sondes possèdent deux types de fréquence. Il a les sondeurs de 50 HTz de fréquence et les sondeurs de 200 HTz de fréquence. Les sondes de fréquence 50 HTz sont utilisées dans les eaux salées alors que celles de 200 HTz sont utilisées dans les eaux douces. Donc si vous voulez pêcher en mer, optez pour les sondes de 50 HTz.

A observer aussi : Vaporisateur de cannabis, les différents types

L’angle de la sonde

C’est un critère qui vous permet de savoir l’angle sur lequel les ondes vont se propager tout au fond de l’eau. Plus l’angle est petit, plus le périmètre que la sonde va couvrir sera petit. Plus la fréquence sera grande, plus l’angle sera petit. Cela fait que l’espace visualisé par la sonde sera petit. Il est donc préférable d’utiliser une petite fréquence pour avoir un grand-angle et donc une grande surface de couverture.

Puissance de la sonde

La plupart des sondes disponibles sur le marché utilisent 600 Watt de puissance. Cela suffit moyennement. Cependant, il existe des sondes qui ont une puissance largement au-dessus des 600 Watt. Plus la puissance est grande plus la sensibilité et la portée sont améliorées. La sensibilité de la sonde est sa capacité à transmettre des images en présence d’un élément dans l’eau aussi petite soit-il.

mon-sondeur.fr/deeper-pro/